Nos animaux les bêtes : la vie sauvage à Sophia Antipolis

Tout le monde sait que la population de sangliers dans les bois de la Valmasque pose un problème aux riverains et aux propriétaires de golfs, qui voient régulièrement leurs greens saccagés. Les battues le week-end, des coups de fusil en pleine journée, la guerre fait rage.

Quant à nous, chez Stappler, c’est avec plaisir que nous avons reçu la visite de la famille au complet. Ils étaient déjà venus, il y a quelques années, alors que les marcassins étaient minuscules.
Sur la vidéo, de piètre qualité je vous l’accorde, on voit que les petits font désormais près de 50 kilos ! Je ne sais pas s’il faut les considérer comme nuisibles, en tout cas c’est bien cool de travailler dans un parc zoologique.