Votre lexique des formats d’images et de documents

Quelle est la différence entre une image « Bitmap » et une image « Vectorielle » ?

Comment ouvrir mes images vectorielles sans illustrator ?

Pourquoi mes JPEG sont-ils tout pixellisés lorsque je les imprime?

Quel est le meilleur format pour mes flyers ?

Découvrez toutes les réponses à vos questions ou testez simplement vos connaissances avec ce petit mémo indispensable.

L'image « bitmap »

Le format de l’image « bitmap » peut être exprimé en .jpeg ou .jpg, .tiff, .png, .Gif c’est le format d’image le plus fréquemment utilisé.

Elle est constituée de milliers de pixels à la manière d’un tableau pointilliste, si bien que si vous l’agrandissez, elle devient flou (à moins de comporter énormément de pixels, et dans ce cas atteindre un poids conséquent, jusqu’à plusieurs Giga octets pour des photos de haute définition)

Donc si votre jpeg ne « pèse » que quelques centaines de Ko, il sera difficile par exemple de zoomer sur un visage dans la photo de classe sans que celui-ci ne devienne flou.

L’image « vectorielle »

L’image vectorielle utilise également la technique d’affichage avec des pixels, mais cette fois leur quantité n’est pas fixée l’avance puisqu’elle est calculée dynamiquement par le logiciel. Lorsque vous zoomez, l’image se redimensionne sans jamais devenir pixélisée, et cela jusqu’à l’infini et au-delà.

Ainsi, une courbe vectorielle sera représentée par une équation. Si vous la déformez ou l’étirez, elle correspondra à une nouvelle équation que votre carte graphique saura de nouveau interpréter à la perfection.

De la même manière, votre logo au format vectoriel (.eps ou .ai par exemple) pourra être agrandi pour faire une publicité visible de la Lune, sans pour perdre en qualité.

Sur votre PC, si vous ne disposez pas d’une version d’Adobe Illustrator, il est difficile d’afficher les images vectorielles. Une petite astuce devrait régler votre problème. Il suffit d’ouvrir Word, de créer un document, puis d’importer votre fichier .eps comme une image .jpg et le tour est joué.

TESTEZ VOS CONNAISSANCES

C’est quoi un GIF ?

C’est l’acronyme pour Graphic Interchange Format.

Vous prononcez comme vous voulez, jiffe ou Guife.

L’intérêt de ce format est son poids en octets, très léger, qui permet des échanges très rapides d’images simples, comme par exemple les émoticones.

Le GIF peut afficher un maximum de 256 couleurs, c’est très peu. Par contre il peut contenir plusieurs images qui recréeront une séquence en boucle à l’ouverture, c’est le fameux GIF animé. C’est le fameux GIF animé. C’est le fam. Bon OK j’arrête.

Le format GIF est propriétaire c’est-à-dire qu’il appartient à ceux qui ont créé l’algorithme de compression, à qui il faut payer des royalties si on produit et édite des GIF. Aujourd’hui, il existe le format PNG, une alternative libre de droit et de meilleure qualité, lisible par quasiment tous les logiciels d’image.

Et le PDF ?

Finalement, c’est encore ce qu’il a de mieux !

LE PDF, comme son nom l’indique (mais en anglais), est le Format de Document Portable le plus fiable qui soit. Il respecte les mises en pages, les police de caractères, les objets graphiques, et surtout il permet d’ajouter des annotations de correction sans modifier le fichier source.

Pas étonnant qu’il soit devenu un standard international.

Créé par Adobe System , le format PDF est lisible sur Mac comme sur PC, sur Androïd comme sur IOS. Il vous permet de télécharger et de lire des livres sur votre tablette aussi bien que d’échanger la dernière version de votre catalogue avec votre agence, en toute simplicité.